On peut aussi trouver des modes d’emploi pour se fabriquer des vélos en bois, en bambou, électriques ou dotés d’un sidecar, une machine à laver open source fonctionnant à l’énergie solaire, une maison faite avec 6 millions de bouteilles vides (en 19 ans), des prothèses open source, et même un restaurant open source, lancé au début du mois de juillet afin de « digérer la culture libre de l’internet« , et qui a été pensé, fabriqué et lancé à partir de modes d’emploi disponibles sur instructables.com, l’un des sites de référence de la culture DIY, avec make :, ou Thingiverse.
Les objets DIY ont aussi parfois une dimension culturelle, sinon politique. On connaît le TV-B-Gone, télécommande universelle dotée d’un seul bouton, le « OFF« . On peut l’acheter tout fabriqué (25$), mais aussi en kit (22$, tout de même), tout comme Wave Bubble, un brouilleur de téléphones portables, ou encore le BeDazzler, conçu pour se moquer des autorités américaines qui avaient dépensé 1M$ pour concevoir une nouvelle arme non létale, le Dazzler, censée rendre les gens malades grâce à des flashs lumineux. Sa réplique open source, créée par l’incontournable Lady Ada (qui vend se qu’elle crée sur Adafruit), a coûté moins de 250$…
Comme toujours, un article très clair, explicatif, qui va droit au but ! Comme toi, je suis plus conceptrice que réalisatrice, alors forcément, je me retrouve beaucoup dans ton article. Pour l’instant je manque de temps pour bricoler, mais ce sera dans la prochaine étape, alors merci d’avoir testé pour nous, et je le note sur ma liste de lecture en attente !

Les menuiseries, autrefois polyvalentes, se sont spécialisées au fil des dernières décennies, se dédiant à la menuiserie extérieure (fenêtre, porte, mur rideau), à l’aménagement intérieur (menuiserie intérieure, escalier...) et à l’agencement, ou encore à l’ameublement (ébénisterie). Pour tous ces métiers, l’utilisation de machines à commande numérique va croissante. Les machines-outils se sont numérisées. Sont présents sur le site Les Bons Plans du Bois en neuf et en occasion: scies, perceuses, raboteuses-dégauchisseuses, quatre faces, corroyeuses, défonceuses, toupies, tours à bois, tennoneuses, fraiseuses, mortaiseuses, moulurières, etc, et les combinés.


On peut aussi trouver des modes d’emploi pour se fabriquer des vélos en bois, en bambou, électriques ou dotés d’un sidecar, une machine à laver open source fonctionnant à l’énergie solaire, une maison faite avec 6 millions de bouteilles vides (en 19 ans), des prothèses open source, et même un restaurant open source, lancé au début du mois de juillet afin de « digérer la culture libre de l’internet« , et qui a été pensé, fabriqué et lancé à partir de modes d’emploi disponibles sur instructables.com, l’un des sites de référence de la culture DIY, avec make :, ou Thingiverse.
Même l’espace de travail s’adapte aux besoins. Face aux besoins de modularité des bureaux de plus en plus partagés, l’open source apporte une norme dans l’ameublement d’entreprise qui s’adapte aux besoins des salariés. Le bureau peut s’étendre pour devenir une table de réunion, des cloisons mobiles peuvent isoler des espaces et libérer des salles de repos, des chaises peuvent être facilement démontée et entreposée pour gagner en espace ou créer des salles de conférence. Opendesk propose un mobilier en adéquation avec l’évolution des activités de l’entreprise. Ces meubles pensés pour être créés en bois permettent aussi de réduire l’impact environnemental tout en proposant une interaction avec des acteurs locaux afin de les construire. Le bien être au travail passe aussi par l’environnement de travail !

Cependant si vous ne trouvez pas ces créations suffisamment audacieuses et souhaitez aller (encore) au delà avec un lit d’intérieur qui peut être déplacé à l’extérieur, nous avons le modèle qu’il vous faut.  Ce lit suspendu en palettes est parfait pour apporter la nuance bohème et chic à votre intérieur. Le lit suspendu est la solution pour dormir comme à Babylone.
A quoi ça sert ? A créer des interfaces tactiles, jeux en 3D, petits robots, exosquelettes, imprimantes thermiques, des vitrines interactives réagissant aux mouvements des passants, systèmes permettant d’alerter les clients de ce que vient de cuire un boulanger, robots serveurs dotés de capteurs afin d’ajuster le volume d’alcool à servir au taux d’alcoolémie des clients, des chapeaux interactifs vous punissant si vous ne souriez pas ou inspirés du casque des Daft Punk, un jeu vidéo permettant de contrôler une vraie petite voiture sur un vrai circuit…

Il existe des outils de qualité différente à des prix divers. Les vendeurs vous recommanderont sûrement de vous procurer des outils de bonne qualité qui dureront toute une vie. Mais la différence de prix entre un outil bon marché et un autre de qualité supérieure peut aller de 1 à 4. Je vous conseille d'acheter des outils bon marché et de les utiliser jusqu'à ce qu'ils cassent. Une fois cassés, il sera temps de penser à quelque chose de mieux. Mais à moins que vous soyez un professionnel qui utilise ses outils quotidiennement, un outil bon marché peut durer.
Vous adorez l’idée de construire vos propres meubles mais vous trouvez que les précédentes propositions ne sont pas assez audacieuses. Vous voulez des meubles design sans vouloir dépenser une somme ubuesque pour un décor signé Stark ! Ronen Kadushin et Dyvik design, deux cabinets de design vous proposent des créations aussi déroutantes que innovantes. Avec un simple filet et quelques planches, transformez votre intérieur en véritable cité du design. Votre originalité peut enfin ressortir et s’exprimer dans votre intérieur. Ces meubles vont plus loin dans l’exploration du mouvement open source en proposant des variations en métal, verre, plastique avec un façonnage par découpe laser, scie à métaux ou imprimante 3D. L’innovation passe par la liberté créative mais aussi par la pluralité et diversité des moyens et matériaux de construction.

« Le but, c’est que tout le monde soit content, les clients, et moi. Personnellement, j’y trouve mon plaisir : je n’ai plus la pression du rendement à tout prix, et il y a de la convivialité avec les clients », explique Thierry qui, pour payer ses frais, doit quand même effectuer environ 55 heures de travail hebdomadaire – « heureusement, c’est une passion ». Quant aux clients, « ils viennent de plus en plus nombreux, surtout par le bouche à oreille. Et quand ils sont venus une fois, ils reviennent. Quand tu vois ça, tu te dis que tu as fait le bon choix. »
Papas geeks, hackers décidant de modifier leurs matériel en profitant de leurs compétences logicielles (voir Hackers et sans complexe), universitaires créant des Fab Labs pour apprendre aux gens à créer leurs matériels par eux-mêmes, plutôt que d’avoir à les acheter… on est bien loin des bricoleurs du dimanche, et plus proches des bidouilleurs de l’internet des objets, de ces néoObjets du futur qui pourraient bien changer la nature de nos objets, sinon de la société.
Notre lit est fixe et ne nécessite pas de structure particulière. Nous avons choisi de mettre en place un système de rangements en tiroirs aux pieds du lit, et de laisser un grand coffre pour les affaires que nous n’avons pas besoin d’utiliser tous les jours. Une erreur que nous voyons souvent et que nous avons failli faire est la création d’un lit dans la largeur. Ne le faites QUE si vous avez plusieurs centimètres d’écart à vos pieds et au niveau de votre tête. Un lit en largeur trop petit deviendra vite invivable…

Ainsi est-il possible d'écrire de deux manières la formule «vous-même». On la notera au singulier lorsque «vous» désignera un vous de politesse et par voie de conséquence: une seule personne. Exemple: «C'est vous-même, cher Monsieur, qui nous l'avez annoncé ce matin.» On la rédigera au pluriel lorsque «vous» sous-entendra plusieurs individus. Exemple: «Pierre, Louis et Marc, vous ferez vous-mêmes votre chambre.»

Mais avant toute chose, il faut bien sur bien s’équiper ! Vous pouvez investir dans un kit complet et durable de perceuse, ponceuse et scie qui vous permettra de réaliser une très large majorité des projets suivants. Vous pouvez sinon toujours vous rendre en fablab ou atelier si vous n’êtes pas sûr d’être un bricoleur, mais nous on croit en vous (On est pas le meilleur quand on le croit, mais quand on le sait).
×