Vous adorez construire par vous même votre intérieur et rêvez d’avoir votre propre maison bien à vous ? Vous n’avez pas froid aux yeux et rêvez de devenir propriétaire à moindre frais ? Alors sautez le pas de la maison en open source. Créez entièrement votre maison depuis les murs jusqu’au maillet qui servira à l’assemblage. Wikihouse propose une petite maison facilement réalisable qui permet de construire aisément une dépendance ou une maison de vacances à moindre frais. Mais si vous rêvez de plus grand, d’une maison d’architecte, le projet PaperHouse propose une sélection de maison d’architecte en open source. Vous y retrouvez les plans de ces espaces atypiques qui se déclinent en trois constructions :
Voici le lien pour le feuilleter et le commander : en passant par ce lien, vous signalez au vendeur que c’est moi qui vous l’ai fait découvrir. C’est important pour moi de savoir si je vous ai convaincu(e) ou non, alors merci de jouer le jeu : pas pour la micro-commission que je vais récupérer (je sais bien que vous venez ici pour du contenu qualitatif, gratuit, et sans autre arrière-pensée que celle de vous aider sincèrement), mais aussi et surtout, pour m’assurer de la pertinence de mes propositions.

Les scies à chantourner sont bonnes pour des projets comme la coupe de puzzles ou des silhouettes d'animaux en bois. Mais pour fabriquer des meubles, elles ne sont pas à la hauteur. Tout comme les outils Dremel, elles ont leur place dans l'artisanat, mais pour la menuiserie, sont trop petites. Cela dit, les outils Dremel sont très utiles pour affûter des mèches à pointes, des mèches Forstner et les lames de scie à ruban, ils ont donc une utilité en menuiserie.
Babozor, dans sa Grotte du Barbu, contribue lui aussi à démocratiser le phénomène, expliquant que l’on peut tout hacker, du métro parisien au vieux PC , transformé en BarBQ grâce à un caddie de supermarché, et qui passe allègrement des nouvelles technologies au kitchen hacking, pour faire de la bière, un gâteau au chocolat sans four et de la crème au beurre à la perceuse…
Personnellement, j’ai découvert : le jeu de chasse-clou (très utile quand on démonte les palettes, ou pour faciliter la pose de clous très étroits), la scie à araser (pour faire des découpes précises et scier des tourillons qui dépassent d’une planche),  et le kit de perçage pour les vis biaises (un guide génial pour réussir à visser de manière invisible ! J’en avais déjà entendu parler, mais sans jamais avoir sauté le pas de m’équiper.)
Évitez les machines qui peuvent être converties d'un usage à l'autre. Le modèle ShopSmith est un bon exemple de ce genre de machine. Les machines multi-opérations sont généralement bonnes pour une ou deux fonctions, mais d'autres sont compromises. Mais le vrai problème est qu'à chaque fois que vous aurez besoin de passer de l'une à l'autre fonction, vous devez convertir la machine. Et généralement, leur coût est tellement élevé que vous pourriez acheter plusieurs machines mono-fonction pour le même budget.
Plaquettes de freins, amortisseurs, vidange, changement des filtres... Tout l’entretien ordinaire d’un véhicule est réalisable sur place. Les clients, qui paient l’outillage à la demi-heure, et qui débarquent si nécessaire avec les pièces détachées qu’ils se sont eux-même procurées, peuvent rapidement réaliser jusqu’à 50 % d’économie. Et plus on pratique, plus on va vite, plus les économies réalisées sont importantes.

Cet article est bien une source d’information intéressante pour le « faire soi-même ». Le maker est en effet un mouvement en pleine expansion, il s’est développé de manière fulgurante ces dernières années. Les fablabs qui s’installent aux quatre coins du monde, des levées de fonds pour financer des projets d’ingéniosité, j’y trouve une solidarité vraiment extraordinaire, c’est un mouvement qui a de l’avenir,
INEDIT ! Découvrez désormais une formation en ligne pour apprendre à s’outiller, bien utiliser ses outils, fabriquer des meubles de A à Z, connaître toutes les techniques d’assemblage et de finition … mais aussi : Apprenez à devenir DESIGNER de votre mobilier : bien définir vos besoins, les côtes idéales, les astuces gain de place, le dessin, les techniques de fabrication, comment faire des plans de son meubles et déterminer sa liste de courses sans se tromper !
La mélamine, c’est une résine thermodurcissable, appréciée des industriels pour ses propriétés de dureté exceptionnelle et de résistance aux chocs, à l’abrasion, à la lumière et à la chaleur. C’est le succès du “Formica”  dans les années 50. Cette même mélamine est aussi très utilisée pour la vaisselle bébé et camping, et commence aujourd’hui à être décriée par les professionnels de santé.
C’est avec un petit pincement au cœur que nous disons au revoir à Adélaïde et Jean, avec tout de même le sentiment d’avoir fait une rencontre durable, car il est certain que nous nous reverrons en France une fois nos voyages terminés. Ce départ marque aussi le début d’une fin, car nous devons sérieusement penser à avancer dans notre voyage dès la nouvelle année (quand même hein), telles des Mary Poppins qui doivent partir à la découverte d’un nouveau projet ! Mais rien que l’idée de dire au revoir à tout le monde ici me rend déjà nostalgique… https://youtu.be/hjMt4dDm41g
×