Ça fait déjà plusieurs années que je fabrique des meubles en autodidacte. La raison pour laquelle je me suis mise au bricolage, c’est parce que je conçois du mobilier qui n’existe pas dans le commerce. Tout d’abord, parce que j’aime répondre avec exactitude à MES problématiques, celles de mes enfants, ou à celles de mes clients. Par ailleurs, parce que je ne supporterais pas de vivre dans un show-room de kit industriel fabriqué aux 4 coins de la planète. J’aime que l’environnement que je crée ait un sens.
En attendant de connaître la portée d’une telle « révolution« , et des créations (d’objets, mais également d’entreprises) qu’elle entraînera, on voit bien bien que désormais, après la nature (le jardinage), le bricolage (objets réels), le numérique (données et programmes), voici venu le temps des objets hybrides, à la fois réels (voire biologiques) et numériques.
Une scie à ruban est également très pratique. Sa coupe est plus propre qu'une scie sauteuse, mais peut-être un des plus grands avantages d'une scie à ruban est la commodité. C'est mon outil de prédilection pour dégrossir. Je l'utilise également pour la découpe de longs bouts de courtes pièces pour les adapter au bac à rebuts. Je l'utilise vraiment souvent. En fait, j'ai acheté ma scie à ruban avant d'avoir acheté une scie sous table - j'ai vu une promotion à une foire à l'outillage, et je savais que j'allais par la suite en acquérir une, j'ai alors sauté sur l'occasion. C'était avant que je construise ma propre machine.
C’est avec un petit pincement au cœur que nous disons au revoir à Adélaïde et Jean, avec tout de même le sentiment d’avoir fait une rencontre durable, car il est certain que nous nous reverrons en France une fois nos voyages terminés. Ce départ marque aussi le début d’une fin, car nous devons sérieusement penser à avancer dans notre voyage dès la nouvelle année (quand même hein), telles des Mary Poppins qui doivent partir à la découverte d’un nouveau projet ! Mais rien que l’idée de dire au revoir à tout le monde ici me rend déjà nostalgique…
Ici aussi on est palettes addicts. Le salon de jardin de notre ancienne maison était tout en palettes, on l’a offert aux locataires suivants parce qu’ils avaient flashé dessus… il va falloir s’y remettre pour la nouvelle maison! Le sapin de noel de cette année était aussi en palettes, je lui trouve un charme fou, rustique et brut juste comme j’aime. Et réutilisable pour les années suivantes, c’est tout parfait 🙂

Après avoir construit votre maison, il faudra bien-sûr l’aménager. Pour ne pas ruiner vos effort on vous propose de réaliser un sol facilement modifiable ainsi que des cloisons repositionnables. Pour le sol, munissez vous de palettes en plastique ou mieux de palettes en bois, que vous aurez récupéré, afin de réaliser la base de votre plancher dans lequel circulera votre réseau électrique . Par dessus, apposez un un carrelage ou bien un parquet en fonction de vos envies, que vous pourrez facilement changer. Pour vos cloisons, fixez des crémaillères ou des rails le long de votre plafond. Munissez vous de panneaux de polycarbonate pour un effet transparent et verre fritté, ou bien des panneaux de bois pour apporter un cachet.


L'augmentation des coûts de l’énergie et la prise de conscience des problèmes environnementaux associés à son exploitation expliquent la part croissante des matériels de régulation et de programmation mais aussi le développement de matériaux toujours plus isolants et économes. Voici un aperçu des aides qui peuvent vous être proposées pour des factures moins salées... 
A l’ère de la bidouillabilité, définie par Tristan Nitot comme la « capacité – pour un objet technique ou un outil – à être détourné de sa fonction première en vue d’essayer de lui trouver de nouveaux usages« , la profusion de projets, et d’objets, issus de la culture DIY, et des valeurs des hackers, dessine un Nouveau Monde où, à la manière des transformations à l’oeuvre dans le web 2.0, de nouveaux modèles économiques émergent, et qui reposent, non pas sur la « vente » d’un produit, mais sur la « participation » à son élaboration, création, fabrication, modification…
Refaire sa salle de bains ce n'est pas forcément prévoir de la plomberie. Qu'il s'agisse d'organisation, avec l'accrochage de sèches-serviettes et de miroirs, de décoration avec la pose d'un parquet ou encore l'installation d'une douche à l'italienne, la rénovation d'une pièce d'eau peut passer par bien des étapes que Système D vous aide à concevoir en amont et à passer sans encombres.

Avoir un beau jardin ou balcon aménagé aux bonnes dimensions et à son image est enfin devenu possible grâce à Aker. Le site propose une sélection de plans afin de réaliser des carrés potagers, jardinières ou étagères florales. Ces jardinières en bois et pots s’empilent et s’assemblent facilement pour habiller un mur, une palissade, une terrasse ou un balcon. Le contraste peut être apporté par l’aménagement d’une jardinière d’extérieure oversize surmontée par des petites jardinières murales. Et pour les plus téméraires, une ruche et un composteur sont disponibles pour agrémenter son jardin et le faire prospérer.
Il sera probablement temps de vous équiper d'autres outils électriques. Une ponceuse à bande devient vite commode. Il est aussi agréable d'avoir une défonceuse. Ne vous souciez pas trop du modèle à acquérir - la plupart des menuisiers en ont plus d'une. Par conséquent, si vous n'aimez pas l'un ou l'autre aspect de votre défonceuse, elle sera toujours pratique en deuxième équipement.
Après avoir construit votre maison, il faudra bien-sûr l’aménager. Pour ne pas ruiner vos effort on vous propose de réaliser un sol facilement modifiable ainsi que des cloisons repositionnables. Pour le sol, munissez vous de palettes en plastique ou mieux de palettes en bois, que vous aurez récupéré, afin de réaliser la base de votre plancher dans lequel circulera votre réseau électrique . Par dessus, apposez un un carrelage ou bien un parquet en fonction de vos envies, que vous pourrez facilement changer. Pour vos cloisons, fixez des crémaillères ou des rails le long de votre plafond. Munissez vous de panneaux de polycarbonate pour un effet transparent et verre fritté, ou bien des panneaux de bois pour apporter un cachet.
Ça fait déjà plusieurs années que je fabrique des meubles en autodidacte. La raison pour laquelle je me suis mise au bricolage, c’est parce que je conçois du mobilier qui n’existe pas dans le commerce. Tout d’abord, parce que j’aime répondre avec exactitude à MES problématiques, celles de mes enfants, ou à celles de mes clients. Par ailleurs, parce que je ne supporterais pas de vivre dans un show-room de kit industriel fabriqué aux 4 coins de la planète. J’aime que l’environnement que je crée ait un sens.
Pour ne pas laisser votre salon bien triste et vide, on vous propose de faire un tour sur La boutique du bois qui propose une sélection de plans gratuits d’étagères et de tables basses réalisés par les élèves de l’école Boulle. En plus de disposer des différents plans, ils proposent une liste de matériels utiles à la réalisation du meuble sélectionné. Les élèves lauréats ont eu pour objectif de proposer des meubles au design moderne tout en proposant une fabrication et un montage facile. Munissez vous de votre scie sauteuse, de votre perceuse et de votre mètre pour habiller rapidement et facilement votre salon.
×