Il n'y a qu'un seul inconvénient que nous avons pu trouver et c’est qu’avec 16.000 plans menuiserie, vous allez remarquer que quelques plans semblent un peu désorganisés mais cela est compréhensible car il est très difficile de placer tous ces plans dans leurs catégories appropriées. Deuxièmement, il pourrait vous prendre un peu plus de temps pour faire les téléchargements en raison de leur taille. Mais l’espace membre inclue une option qui vous permet de les recevoir sur DVD afin que vous puissiez gagner du temps sur le téléchargement.

Cette façon de créer, en réseau, en partageant avec les autres méthodes, schémas et réalisations, sur le modèle des logiciels libres et open source (voir La cathédrale et le bazar), procèdent aussi de cette démocratisation de l’innovation évoquée par Eric von Hippel, pour qui « il y a 2 à 3 fois plus d’innovations de la part des consommateurs qu’il n’y en a dans l’industrie« .


Merci beaucoup pour ce tour d’horizon très complet. Le Rally Fighter fait partie du projet Local Motors (http://yannigroth.wordpress.com/2010/05/21/local-motors-crowdsourcing-industrie-automobile/), et il y a d’autres voitures en projet: http://www.local-motors.com/competitions.php je ne sais pas où ça en est aujourd’hui… Quelqu’un a des informations là-dessus ?
La deuxième chose dont vous avez besoin de comprendre est l'endroit où vous souhaitez placer le hangar à bois . Y at-il un endroit parfait dans le jardin où il serait approprié de le placer ? Il ya certaines choses que vous devriez vous rappeler quand vous essayez de décider où il doit être placé . La première chose à garder à l'esprit est que vous devez le construire dans un endroit où il ne sera pas déranger vos voisins ou un membre de votre famille . C'est vraiment important à considérer lorsque vous avez l'intention de la construction . Une autre chose à retenir est qu'il doit être placé là où il ne se cache pas le jardin du soleil.
A 44 ans, le patron a passé une bonne partie de sa vie au milieu des voitures. « J’ai commencé à travailler dans un garage à 15 ans », rapporte-t-il. A partir des années 90, si sa passion pour la mécanique restait intacte, son métier lui laissait en revanche un goût de plus en plus amer. « Je bossais dans une grosse concession. On faisait parfois payer 200 euros pour une vidange… Quand tu sais ce que ça coûte en temps et en matériel, j’étais écœuré… On me demandait du rendement, et encore du rendement. Le rapport avec le client, il n’y en avait plus. Alors que moi, justement, l’une des choses qui me plait dans ce métier, c’est d’aider mes clients ! »
Tout cela reste encore un peu technique, mais c’était aussi ce que l’on disait, dans les années 90, quand des myriades d’internautes ont commencé à créer leurs propres sites web, sans formation ni école, mais en bidouillant à partir de ce que les autres avaient fait. La question reste de savoir si, tout comme on est passé du langage HTML 1.0 aux technologies et usages du web 2.0, le DIY dépassera le seul stade de la « bidouille » pour accéder au grand public et permettre aux gens de se réapproprier les objets, de les améliorer, de les partager aussi.
Ce design vous donne toutes les fonctions nécessaires dans un pied d’ordinateur portable : meilleure ergonomie, légèreté, portabilité et dissipation thermique. Il va supporter n’importe quel ordinateur portable, et a même un slot de stockage de clavier. Mais la meilleure partie ? Vous pouvez le faire en moins d’une heure avec seulement une scie sauteuse. ​Cliquez ici pour les plans complets et un modèle de découpe téléchargeable.
Vous adorez construire par vous même votre intérieur et rêvez d’avoir votre propre maison bien à vous ? Vous n’avez pas froid aux yeux et rêvez de devenir propriétaire à moindre frais ? Alors sautez le pas de la maison en open source. Créez entièrement votre maison depuis les murs jusqu’au maillet qui servira à l’assemblage. Wikihouse propose une petite maison facilement réalisable qui permet de construire aisément une dépendance ou une maison de vacances à moindre frais. Mais si vous rêvez de plus grand, d’une maison d’architecte, le projet PaperHouse propose une sélection de maison d’architecte en open source. Vous y retrouvez les plans de ces espaces atypiques qui se déclinent en trois constructions :
Vingt jeux et jouets qui feront la joie des enfants qui les utiliseront, et des grands qui les fabriqueront. Si un mode d’emploi n’est pas nécessaire aux enfants, le bricoleur peut avoir besoin d’informations pour l’exécution. Ce livre constitue le support technique indispensable pour fabriquer soi-même les jeux et jouets présentés, avec à chaque fois quelques conseils de réalisation, une feuille de débit et plusieurs plans soigneusement cotés avec une échelle claire. Une indication du niveau de difficulté accompagne chaque projet. Pour que ce livre soit utilisable par tous, il n’est fait référence à aucun outil ou machine en particulier, ce qui permet d’utiliser ceux qui sont à disposition, en toute liberté.
×