Ces différents projets apportent une nouvelle dimension aux meubles : la réparabilité et la facilité à modifier un meuble en fonction des nouveaux usages. Contrairement aux meubles achetés en magasin, les meubles en open source peuvent facilement être démontés, déplacés ou réparés. Le meuble n’est plus jetable mais fait partie intégrante de la famille et évolue avec elle. Vous pouvez aussi lui donner un prénom, mais c’est facultatif.
Cette façon de créer, en réseau, en partageant avec les autres méthodes, schémas et réalisations, sur le modèle des logiciels libres et open source (voir La cathédrale et le bazar), procèdent aussi de cette démocratisation de l’innovation évoquée par Eric von Hippel, pour qui « il y a 2 à 3 fois plus d’innovations de la part des consommateurs qu’il n’y en a dans l’industrie« .
Voici le lien pour le feuilleter et le commander : en passant par ce lien, vous signalez au vendeur que c’est moi qui vous l’ai fait découvrir. C’est important pour moi de savoir si je vous ai convaincu(e) ou non, alors merci de jouer le jeu : pas pour la micro-commission que je vais récupérer (je sais bien que vous venez ici pour du contenu qualitatif, gratuit, et sans autre arrière-pensée que celle de vous aider sincèrement), mais aussi et surtout, pour m’assurer de la pertinence de mes propositions.
Ne renoncez pas à une vieille toile laide, couvrez-la de quelque chose de nouveau ! Peignez les bandes de chevrons et laissez sécher la peinture avant de retirer la bande. Répétez cette étape jusqu’à ce que toutes les bandes soient peintes. Ensuite, votre art mural est prêt à être accroché dans n’importe quelle pièce. ​Un petit clic ici pour plus de détails !

Merci beaucoup pour ce tour d’horizon très complet. Le Rally Fighter fait partie du projet Local Motors (http://yannigroth.wordpress.com/2010/05/21/local-motors-crowdsourcing-industrie-automobile/), et il y a d’autres voitures en projet: http://www.local-motors.com/competitions.php je ne sais pas où ça en est aujourd’hui… Quelqu’un a des informations là-dessus ?


Augmentez vos connaissances d’ébénisterie. De nombreux plans de bois trouvés sur ce site, vous renvoient vers des sites où vous pouvez apprendre plus sur le projet que vous essayez. Nous pensons que c'est un avantage parce que lors d'une recherche sur Internet, vous n’avez peut-être jamais trouvé ces sites. La plupart des gens ne vont pas au-delà de la page 1 lors d'une recherche sur Google.
Semageek, de son côté, regorge d’infos et modes d’emploi permettant, notamment, de recycler une vieille machine à écrire en clavier USB, de transformer une brosse à dent en robot, de modifier un téléphone portable pour démarrer sa voiture à distance, de bricoler voiture pour la piloter depuis un iPhone, de créer une veste interactive permettant de « transformer sa copine » en manette de jeux vidéos tout en la massant… ou de relier un pour capteur de gaz à un kit Arduino pour changer de chaine de TV « chaque fois que vous pétez« .
Après avoir construit votre maison, il faudra bien-sûr l’aménager. Pour ne pas ruiner vos effort on vous propose de réaliser un sol facilement modifiable ainsi que des cloisons repositionnables. Pour le sol, munissez vous de palettes en plastique ou mieux de palettes en bois, que vous aurez récupéré, afin de réaliser la base de votre plancher dans lequel circulera votre réseau électrique . Par dessus, apposez un un carrelage ou bien un parquet en fonction de vos envies, que vous pourrez facilement changer. Pour vos cloisons, fixez des crémaillères ou des rails le long de votre plafond. Munissez vous de panneaux de polycarbonate pour un effet transparent et verre fritté, ou bien des panneaux de bois pour apporter un cachet.
Cette façon de créer, en réseau, en partageant avec les autres méthodes, schémas et réalisations, sur le modèle des logiciels libres et open source (voir La cathédrale et le bazar), procèdent aussi de cette démocratisation de l’innovation évoquée par Eric von Hippel, pour qui « il y a 2 à 3 fois plus d’innovations de la part des consommateurs qu’il n’y en a dans l’industrie« .
Les menuiseries, autrefois polyvalentes, se sont spécialisées au fil des dernières décennies, se dédiant à la menuiserie extérieure (fenêtre, porte, mur rideau), à l’aménagement intérieur (menuiserie intérieure, escalier...) et à l’agencement, ou encore à l’ameublement (ébénisterie). Pour tous ces métiers, l’utilisation de machines à commande numérique va croissante. Les machines-outils se sont numérisées. Sont présents sur le site Les Bons Plans du Bois en neuf et en occasion: scies, perceuses, raboteuses-dégauchisseuses, quatre faces, corroyeuses, défonceuses, toupies, tours à bois, tennoneuses, fraiseuses, mortaiseuses, moulurières, etc, et les combinés.
Le bois est un matériau courant. Le travailler n’est cependant pas chose facile. Que vous soyez un néophyte souhaitant se renseigner sur la pose d’un lambris, d’un parquet ou d’une étagère, ou encore un menuisier averti pour qui la céruse et les techniques d’assemblage n’ont plus aucun secret, vous trouverez ici de nombreuses fiches pour vous épauler dans vos travaux de menuiserie. Vous trouverez aussi des informations sur les différentes méthodes de coloration du bois telles que les teintures et les lasures, ou encore sur les moyens de protéger votre bois à l’aide de cires ou de vernis.

Ça fait déjà plusieurs années que je fabrique des meubles en autodidacte. La raison pour laquelle je me suis mise au bricolage, c’est parce que je conçois du mobilier qui n’existe pas dans le commerce. Tout d’abord, parce que j’aime répondre avec exactitude à MES problématiques, celles de mes enfants, ou à celles de mes clients. Par ailleurs, parce que je ne supporterais pas de vivre dans un show-room de kit industriel fabriqué aux 4 coins de la planète. J’aime que l’environnement que je crée ait un sens.
Après avoir construit votre maison, il faudra bien-sûr l’aménager. Pour ne pas ruiner vos effort on vous propose de réaliser un sol facilement modifiable ainsi que des cloisons repositionnables. Pour le sol, munissez vous de palettes en plastique ou mieux de palettes en bois, que vous aurez récupéré, afin de réaliser la base de votre plancher dans lequel circulera votre réseau électrique . Par dessus, apposez un un carrelage ou bien un parquet en fonction de vos envies, que vous pourrez facilement changer. Pour vos cloisons, fixez des crémaillères ou des rails le long de votre plafond. Munissez vous de panneaux de polycarbonate pour un effet transparent et verre fritté, ou bien des panneaux de bois pour apporter un cachet.
La communauté des makers qui propose toutes ces inventions, innovations et produits en open source est en pleine expansion. Plusieurs plateformes proposent de réunir des créations dans l’ameublement, le bricolage et le jardinage, mais aussi dans l’alimentation, la technologie ou encore l’habillement. Avec de la patience et surtout beaucoup de passion, nous pouvons tous devenir acteur de la création de nos biens de consommation. La co-création et l’open source est l’avenir de la personnalisation et de la volonté d’exprimer son unicité à travers son environnement, son lieu de vie et ses activités. Derrière ce mouvement se retrouve des problématiques de bien être, de réappropriation de son espace mais aussi de partage de connaissances. Ces différentes plateformes proposent aussi de trouver des ateliers et FabLab pour ceux qui n’ont pas l’espace pour créer :
Faire ses propres meubles est le meilleur moyen d’en contrôler la qualité et d’avoir un meuble sur-mesure à faible budget. Vous ne voulez plus être l’énième bricoleur du dimanche et vous souhaitez enfin réaliser des créations qui dépassent le rafistolage et le système D ? Alors n’attendez plus et transformez votre habitat pour enfin vous sentir chez vous !
×