Utilisation des cookies 🍪 En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies ou technologies similaires, y compris par des partenaires tiers. Les cookies sont indispensables au bon fonctionnement du site et permettent de vous offrir des contenus pertinents et adaptés à vos centres d'intérêt, d'analyser l’audience du site et vous donnent la possibilité de partager des contenus sur les réseaux sociaux. En savoir plus. 

Construire un meuble soi-même peut s'avérer fastidieux. Pour faciliter cette tâche et vous garantir un montage serein, nous assemblons votre meuble avant de vous le livrer. Cette étape nous permet de vérifier si l'ensemble correspond au plan et si toutes les pièces sont bien présentes. Vous pouvez dessiner vos meubles en toute quiétude. Nous assurons un suivi optimal. Nos exemples de réalisation s'ajustent de A à Z : choisissez la couleur, l'aménagement intérieur ou encore le nombre de portes de votre commode de chambre sous pente ou de votre placard de cuisine.
A 44 ans, le patron a passé une bonne partie de sa vie au milieu des voitures. « J’ai commencé à travailler dans un garage à 15 ans », rapporte-t-il. A partir des années 90, si sa passion pour la mécanique restait intacte, son métier lui laissait en revanche un goût de plus en plus amer. « Je bossais dans une grosse concession. On faisait parfois payer 200 euros pour une vidange… Quand tu sais ce que ça coûte en temps et en matériel, j’étais écœuré… On me demandait du rendement, et encore du rendement. Le rapport avec le client, il n’y en avait plus. Alors que moi, justement, l’une des choses qui me plait dans ce métier, c’est d’aider mes clients ! »
Ça fait déjà plusieurs années que je fabrique des meubles en autodidacte. La raison pour laquelle je me suis mise au bricolage, c’est parce que je conçois du mobilier qui n’existe pas dans le commerce. Tout d’abord, parce que j’aime répondre avec exactitude à MES problématiques, celles de mes enfants, ou à celles de mes clients. Par ailleurs, parce que je ne supporterais pas de vivre dans un show-room de kit industriel fabriqué aux 4 coins de la planète. J’aime que l’environnement que je crée ait un sens.
Augmentez vos connaissances d’ébénisterie. De nombreux plans de bois trouvés sur ce site, vous renvoient vers des sites où vous pouvez apprendre plus sur le projet que vous essayez. Nous pensons que c'est un avantage parce que lors d'une recherche sur Internet, vous n’avez peut-être jamais trouvé ces sites. La plupart des gens ne vont pas au-delà de la page 1 lors d'une recherche sur Google.
Aussi à l’aise devant un capot ouvert qu’une poule devant un couteau, j’ai effectué ma vidange moi-même. Pour la petite histoire, comme il a déjà dû « jauger mon habileté » lorsque je m’apprête à retirer le bouchon du carter, Thierry prend soin de me glisser que « pour dévisser, on tourne dans le sens inverse des aiguilles d’une montre ». Je m’exécute (un peu vexé quand même…). Environ une heure après mon arrivée – quand cela ne demande théoriquement pas plus d’une demi-heure –, j’ai la satisfaction du travail accompli : j’ai laissé couler l’huile usagée dans un bac récupérateur – qui sera ensuite amené au recyclage –, revissé le bouchon du carter (en tournant dans le sens des aiguilles d’une montre), changé le filtre à huile, redescendu la voiture du pont et remis de l’huile neuve dans le moteur.
Évitez les machines qui peuvent être converties d'un usage à l'autre. Le modèle ShopSmith est un bon exemple de ce genre de machine. Les machines multi-opérations sont généralement bonnes pour une ou deux fonctions, mais d'autres sont compromises. Mais le vrai problème est qu'à chaque fois que vous aurez besoin de passer de l'une à l'autre fonction, vous devez convertir la machine. Et généralement, leur coût est tellement élevé que vous pourriez acheter plusieurs machines mono-fonction pour le même budget.
A quoi ça sert ? A créer des interfaces tactiles, jeux en 3D, petits robots, exosquelettes, imprimantes thermiques, des vitrines interactives réagissant aux mouvements des passants, systèmes permettant d’alerter les clients de ce que vient de cuire un boulanger, robots serveurs dotés de capteurs afin d’ajuster le volume d’alcool à servir au taux d’alcoolémie des clients, des chapeaux interactifs vous punissant si vous ne souriez pas ou inspirés du casque des Daft Punk, un jeu vidéo permettant de contrôler une vraie petite voiture sur un vrai circuit…
De nombreux supermarchés et autres magasins recevant régulièrement de la marchandise, acceptent de donner gratuitement les palettes de bois servant à acheminer leurs livraisons. Toutefois, certaines entreprises utilisent des palettes consignées qu’elles ont obligation de conserver. Dans les zones commerciales, près des magasins de bricolage ou de meubles, elles sont parfois entreposées à l’extérieur et rien n’interdit de se servir.
Faire ses propres meubles est le meilleur moyen d’en contrôler la qualité et d’avoir un meuble sur-mesure à faible budget. Vous ne voulez plus être l’énième bricoleur du dimanche et vous souhaitez enfin réaliser des créations qui dépassent le rafistolage et le système D ? Alors n’attendez plus et transformez votre habitat pour enfin vous sentir chez vous !
×