Papas geeks, hackers décidant de modifier leurs matériel en profitant de leurs compétences logicielles (voir Hackers et sans complexe), universitaires créant des Fab Labs pour apprendre aux gens à créer leurs matériels par eux-mêmes, plutôt que d’avoir à les acheter… on est bien loin des bricoleurs du dimanche, et plus proches des bidouilleurs de l’internet des objets, de ces néoObjets du futur qui pourraient bien changer la nature de nos objets, sinon de la société.

Un cinquantaine d'idées de cadeaux et leurs tutoriels, du plus facile au plus délicat, que les bricoleurs à l'esprit Système D sauront utiliser pour gâter la femme de leur vie... leur Maman ! 50 objets petits ou grands, très pratiques ou purement décoratifs,... et toujours avec des vrais morceaux d'affection dedans ! Pour dire aujourd'hui encore : "c'est moi qui l'ai fait pour toi" ! 


Aussi à l’aise devant un capot ouvert qu’une poule devant un couteau, j’ai effectué ma vidange moi-même. Pour la petite histoire, comme il a déjà dû « jauger mon habileté » lorsque je m’apprête à retirer le bouchon du carter, Thierry prend soin de me glisser que « pour dévisser, on tourne dans le sens inverse des aiguilles d’une montre ». Je m’exécute (un peu vexé quand même…). Environ une heure après mon arrivée – quand cela ne demande théoriquement pas plus d’une demi-heure –, j’ai la satisfaction du travail accompli : j’ai laissé couler l’huile usagée dans un bac récupérateur – qui sera ensuite amené au recyclage –, revissé le bouchon du carter (en tournant dans le sens des aiguilles d’une montre), changé le filtre à huile, redescendu la voiture du pont et remis de l’huile neuve dans le moteur.
Comme toujours, un article très clair, explicatif, qui va droit au but ! Comme toi, je suis plus conceptrice que réalisatrice, alors forcément, je me retrouve beaucoup dans ton article. Pour l’instant je manque de temps pour bricoler, mais ce sera dans la prochaine étape, alors merci d’avoir testé pour nous, et je le note sur ma liste de lecture en attente !
Une scie à ruban est également très pratique. Sa coupe est plus propre qu'une scie sauteuse, mais peut-être un des plus grands avantages d'une scie à ruban est la commodité. C'est mon outil de prédilection pour dégrossir. Je l'utilise également pour la découpe de longs bouts de courtes pièces pour les adapter au bac à rebuts. Je l'utilise vraiment souvent. En fait, j'ai acheté ma scie à ruban avant d'avoir acheté une scie sous table - j'ai vu une promotion à une foire à l'outillage, et je savais que j'allais par la suite en acquérir une, j'ai alors sauté sur l'occasion. C'était avant que je construise ma propre machine.
Et voilà ! Vous venez de réaliser vos belles chaises mais vous cherchez une table, un banc ou encore des tabourets pour ne plus poser votre assiette sur vos genoux ? Pedro Terra Lab propose de compléter votre séjour avec des tabourets facilement démontables pour être rangés en un claquement de doigt. Et pour les enfants, un banc afin de pouvoir accueillir entre un et cinqs de vos neveux et nièces. Le séjour se module en fonction de vos réceptions et du nombre de personnes conviées. Ces meubles facilement démontables peuvent être rapidement déplacés en extérieur afin de transformer votre terrasse ou jardin en séjour ouvert. Parfait pour l’été !

Construire un meuble soi-même peut s'avérer fastidieux. Pour faciliter cette tâche et vous garantir un montage serein, nous assemblons votre meuble avant de vous le livrer. Cette étape nous permet de vérifier si l'ensemble correspond au plan et si toutes les pièces sont bien présentes. Vous pouvez dessiner vos meubles en toute quiétude. Nous assurons un suivi optimal. Nos exemples de réalisation s'ajustent de A à Z : choisissez la couleur, l'aménagement intérieur ou encore le nombre de portes de votre commode de chambre sous pente ou de votre placard de cuisine.
C’est avec un petit pincement au cœur que nous disons au revoir à Adélaïde et Jean, avec tout de même le sentiment d’avoir fait une rencontre durable, car il est certain que nous nous reverrons en France une fois nos voyages terminés. Ce départ marque aussi le début d’une fin, car nous devons sérieusement penser à avancer dans notre voyage dès la nouvelle année (quand même hein), telles des Mary Poppins qui doivent partir à la découverte d’un nouveau projet ! Mais rien que l’idée de dire au revoir à tout le monde ici me rend déjà nostalgique…

Personnellement, j’ai découvert : le jeu de chasse-clou (très utile quand on démonte les palettes, ou pour faciliter la pose de clous très étroits), la scie à araser (pour faire des découpes précises et scier des tourillons qui dépassent d’une planche),  et le kit de perçage pour les vis biaises (un guide génial pour réussir à visser de manière invisible ! J’en avais déjà entendu parler, mais sans jamais avoir sauté le pas de m’équiper.)

Lee a utilisé la version gratuite de notre logiciel Polyboard, pour lequel il a pu bénéficier de conseils d’utilisation chaque fois qu’il en a eu besoin, sur notre forum AtelierBois.net ou par sessions en partage d’écran avec TeamViewer. Lorsque vous travaillez de cette manière avec l’un de nos partenaires, l’abonnement Assistance PRO est entièrement gratuit.


Vous n’avez pas trouvé votre bonheur  parmi notre sélection de meubles et projets en open source ? Alors n’hésitez pas à libérer votre esprit créatif. Cependant pour ne pas être totalement perdu et pouvoir créer des meubles stables, il faut de bonnes bases. Pour cela, on vous propose la plateforme Open Structures qui permet de facilement construire des meubles à partir de petits éléments, quincaillerie, visserie et fixation. On peut ainsi donner vie à toutes ses idées même les plus folles. Certains ont ainsi pu réaliser des lampes mais aussi un bar ou encore une table suspendu. Mais ce projet est sans limite et avec un peu de volonté, on peut même réaliser un vélo !!! Ce projet révolutionne notre rapport aux meubles et objets en nous permettant de réparer quasiment tout, de la simple chaise jusqu’au réfrigérateur ! La révolution de l’habitat est en marche, alors devenez acteur de votre espace afin de décupler votre bien être dans un environnement en accord avec votre personnalité.
INEDIT ! Découvrez désormais une formation en ligne pour apprendre à s’outiller, bien utiliser ses outils, fabriquer des meubles de A à Z, connaître toutes les techniques d’assemblage et de finition … mais aussi : Apprenez à devenir DESIGNER de votre mobilier : bien définir vos besoins, les côtes idéales, les astuces gain de place, le dessin, les techniques de fabrication, comment faire des plans de son meubles et déterminer sa liste de courses sans se tromper !
Ici aussi on est palettes addicts. Le salon de jardin de notre ancienne maison était tout en palettes, on l’a offert aux locataires suivants parce qu’ils avaient flashé dessus… il va falloir s’y remettre pour la nouvelle maison! Le sapin de noel de cette année était aussi en palettes, je lui trouve un charme fou, rustique et brut juste comme j’aime. Et réutilisable pour les années suivantes, c’est tout parfait 🙂
Plaquettes de freins, amortisseurs, vidange, changement des filtres... Tout l’entretien ordinaire d’un véhicule est réalisable sur place. Les clients, qui paient l’outillage à la demi-heure, et qui débarquent si nécessaire avec les pièces détachées qu’ils se sont eux-même procurées, peuvent rapidement réaliser jusqu’à 50 % d’économie. Et plus on pratique, plus on va vite, plus les économies réalisées sont importantes.
A 44 ans, le patron a passé une bonne partie de sa vie au milieu des voitures. « J’ai commencé à travailler dans un garage à 15 ans », rapporte-t-il. A partir des années 90, si sa passion pour la mécanique restait intacte, son métier lui laissait en revanche un goût de plus en plus amer. « Je bossais dans une grosse concession. On faisait parfois payer 200 euros pour une vidange… Quand tu sais ce que ça coûte en temps et en matériel, j’étais écœuré… On me demandait du rendement, et encore du rendement. Le rapport avec le client, il n’y en avait plus. Alors que moi, justement, l’une des choses qui me plait dans ce métier, c’est d’aider mes clients ! »
Vos premiers outils électriques devraient probablement être une perceuse et une scie sauteuse. Ce sont des outils qui servent par-ci, par-là, même si vous ne faites pas de menuiserie. Vous ne pourrez sans doute pas faire de meuble finement réalisés avec eux, mais ils suffiront largement pour mener à bien quelques projets destinés à la cave ou l'extérieur.
 Le problème de ces panneaux et de ces colles, c’est qu’il dégagent, au quotidien, des formaldéhydes qui, parmi tous les polluants, sont les plus alarmants, nous explique l’auteure. Il ont été classés comme “cancérogènes certains” par le Centre International de Recherche sur le Cancer (CIRC) en juin 2004, et sont accusés d’être à l’origine de rhinites, asthme, dermatites de contact, ou allergies.
Avec ces quelques outils on peut transformer une simple palette en banc, table ou mobilier de jardin, parfait pour les beaux jours qui se profilent. Un petit coup de peinture ou de lasure et votre palette devient le salon de jardin tendance que tout le monde s’arrache. Et passé l’été, si vous voulez recycler ce banc, vous pouvez soit le rentrer à l’intérieur et le décorer avec quelques coussins ou bien le retourner, placer un voile géotextile et en faire une belle jardinière où vos plantes s’épanouiront pleinement.
×