Vous imprimez les plans à la bonne dimension et avec une scie sauteuse, vous pourrez réaliser une belle découpe avec un très bon niveau de finition. En lieu et place du cuir, on vous propose d’utiliser soit de la toile de jute pour l’été, soit un tartan pour donner un aspect rétro. On ajoute des œillets aux différents trous dans le tissus pour le renforcer. On fini l’assemblage avec du cordage en lieu et place des chevilles en plastique.
Une scie à ruban est également très pratique. Sa coupe est plus propre qu'une scie sauteuse, mais peut-être un des plus grands avantages d'une scie à ruban est la commodité. C'est mon outil de prédilection pour dégrossir. Je l'utilise également pour la découpe de longs bouts de courtes pièces pour les adapter au bac à rebuts. Je l'utilise vraiment souvent. En fait, j'ai acheté ma scie à ruban avant d'avoir acheté une scie sous table - j'ai vu une promotion à une foire à l'outillage, et je savais que j'allais par la suite en acquérir une, j'ai alors sauté sur l'occasion. C'était avant que je construise ma propre machine.
Offrir des outils c'est l'assurance de faire plaisir à un bricoleur et de choisir un cadeau utile. Encore faut-il savoir que choisir ! Voici les conseils de Système D à retrouver également dans la rubrique "Outillage" qui regorge de nombreuses autres pistes et idées cadeaux pour gâter tout le monde pour la fête des mères, des mères, Noël et tous les anniversaires. 
Plaquettes de freins, amortisseurs, vidange, changement des filtres... Tout l’entretien ordinaire d’un véhicule est réalisable sur place. Les clients, qui paient l’outillage à la demi-heure, et qui débarquent si nécessaire avec les pièces détachées qu’ils se sont eux-même procurées, peuvent rapidement réaliser jusqu’à 50 % d’économie. Et plus on pratique, plus on va vite, plus les économies réalisées sont importantes.
Mais il faut bien l’avouer : question conception / optimisation d’espace, je sais faire, mais question bricolage, mon niveau technique est proche de zéro. Je scie, je visse, je colle, mais je n’ai pas forcément les bons outils, les bonnes techniques, et je m’agace souvent. Au final j’arrive toujours à être satisfaite, mais avouons-le, quand les outils sont entre mes mains, ça tient presque du miracle (Si, si ! c’est MOI qui ai fabriqué cette cuisine-dinette pour ma fille ! Question conception elle est au top ! Mais alors question méthode de construction, c’est pas toujours très orthodoxe !)
C’est avec un petit pincement au cœur que nous disons au revoir à Adélaïde et Jean, avec tout de même le sentiment d’avoir fait une rencontre durable, car il est certain que nous nous reverrons en France une fois nos voyages terminés. Ce départ marque aussi le début d’une fin, car nous devons sérieusement penser à avancer dans notre voyage dès la nouvelle année (quand même hein), telles des Mary Poppins qui doivent partir à la découverte d’un nouveau projet ! Mais rien que l’idée de dire au revoir à tout le monde ici me rend déjà nostalgique… https://youtu.be/hjMt4dDm41g
×