Ces différents projets apportent une nouvelle dimension aux meubles : la réparabilité et la facilité à modifier un meuble en fonction des nouveaux usages. Contrairement aux meubles achetés en magasin, les meubles en open source peuvent facilement être démontés, déplacés ou réparés. Le meuble n’est plus jetable mais fait partie intégrante de la famille et évolue avec elle. Vous pouvez aussi lui donner un prénom, mais c’est facultatif.
Depuis 2015, pour des raisons financières, j'ai fait plusieurs grosses réparations que je ne pouvais pas faire seul et sans outillage ni assistance : embrayage avec volant moteur sur mon PAJERO, puis la même chose sur l'Audi A3 de mon fils. Chaque fois avec les conseils d'un professionnel compétent et pédagogue. Je reviens depuis régulièrement pour de plus petites réparations, et je ne crois pas que je remettrai les pieds dans un autre garage, l'accueil n'a rien à voir, et j'apprends chaque fois quelque chose de nouveau en mécanique. Il est vrai que j'ai des notions, mais avec l'assistance, peu importe le niveau de compétences, seule la volonté compte. J'ai vu des femmes aussi faire leur vidange ou leurs freins, ravies de leur résultat. Je conseille et je recommande ce garage pour les apprentis mécanos qui ont de la volonté.
Une bonne chose à savoir à propos d'une scie à ruban est qu'elle n'est pas effrayante à utiliser. Bien sûr, une scie à ruban peut couper vos doigts, mais d'une manière suffisamment lente pour que vous puissiez les retirer avant qu'elle ne vous fasse une blessure grave. J'ai coupé mon pouce avec une scie à ruban, une fois quand j'étais enfant. Je l'ai retiré dès que je l'ai senti et la coupure n'était même pas assez profonde pour justifier un pansement. Donc, si la scie sous table vous fait peur, préférez d'abord vous procurer une scie à ruban.
Les deux derniers exemples sont choisis à dessein : d’aucuns les considéreront (avec raison) comme de mauvais goût. Mais là n’est pas la question : ces objets modifiés, augmentés, hackés, détournés, l’ont été parce que les bidouilleurs en avaient besoin, mieux : parce qu’ils en avaient envie, et que ça leur faisait plaisir, même si ça ne sert à rien. Leurs bidouilles ne relèvent pas tant de l’économie de marché (même si tous ces objets ont un coût) que d’une volonté d’indépendance, et de s’amuser.
Une scie couplée à un rail de scie vous permettra de faire de nombreuses coupes qui nécessiteraient autrement une banc de scie, et elle sera difficile à battre si vous avez besoin de couper des feuilles entières de contreplaqué. Mais pour le prix d'une telle scie, vous pouvez acheter une scie sous table, et cette dernière sera beaucoup plus polyvalente et pratique. Donc, si vous êtes débutant, ne laissez personne vous dire que vous n'avez pas besoin d'une scie sous table si vous avez une scie plongeante et un rail.
Le DIY permet aussi de faire des économies d’énergie, qu’il s’agisse de jauger la charge d’électricité d’une batterie, de fabriquer son propre chargeur USB pour téléphone portable ou lecteur MP3, ou encore de communiquer, par téléphone, SMS ou twitter avec… des plantes vertes, afin de savoir quand elles ont besoin d’eau, ou quand elles en ont trop (BotaniCalls & GardenBot).
Notons que parmi toutes nos formules -exceptions comprises- «vous-même», «toi-même», etc. s'écriront toujours avec un trait d'union. Mais attention! Lorsque «même» ne se rapportera plus à un pronom mais au nom ou adverbe qui le précède, on oubliera le trait d'union. Exemple: «C'est ici même que nous avons essuyé nos premiers pots cassés», «C'est dans cet immeuble même que j'ai grandi».
Cette façon de créer, en réseau, en partageant avec les autres méthodes, schémas et réalisations, sur le modèle des logiciels libres et open source (voir La cathédrale et le bazar), procèdent aussi de cette démocratisation de l’innovation évoquée par Eric von Hippel, pour qui « il y a 2 à 3 fois plus d’innovations de la part des consommateurs qu’il n’y en a dans l’industrie« .
Avec les plans d'Hervé le menuisier, quelques planches, quelques coups de scie et de marteau, un peu de peinture... et le tour est joué ! Suivez toutes les étapes de fabrication dans la vidéo. Découpez les différentes parties du plan dans des planches de bois. Assemblez-les en suivant les instructions de la notice et peignez les planches en vous amusant avec un camaïeu de vert.
Vous pouvez toujours vous abonner à un magazine du bois si vous voulez essayer une autre alternative . Les plans de bricolage bois qui peuvent être trouvés dans les magazines sont la plupart du temps précis et facile à suivre et vous aurez très probablement obtenir d'excellents résultats si vous restez sur le plan . Les inconvénients avec des magazines est le prix . Vous aurez à payer davantage pour obtenir des plans de bricolage bois d'un magazine que si vous chercher sur le net . Il est beaucoup plus facile d'utiliser le net, mais vous devez garder vos yeux ouverts et regarder avec un œil critique avant de commencer à suivre un plan .
Je ne peux pas en dire de même d'une scie sous table. Les scies sous table les moins chères que vous trouverez à moins de 200 $ ont tendance à être redoutables et ne pourront jamais produire une belle coupe propre. Les scies sous table de bonne qualité sont bien meilleures mais coûtent autant que les scies de chantier. Une scie de chantier est le type de scie sous table dont le moteur est à l'arrière et ouverte en dessous. Elles ont tendance à être en fonte et d'un bon rapport qualité prix. Les scies hybrides deviennent aussi populaires. Elles sont essentiellement construites comme des scies de chantier, mais avec le moteur dans une armoire, comme une scie de menuisier. Elles sont beaucoup moins chères que les scies à format sans être aussi lourdes. La table qui se trouve ici à gauche est ma première scie sous table, scie de chantier vieille de 40 ans que j'ai installée sur un meuble pour recueillir la sciure. J'utilise désormais une scie sous table hybride.
A 44 ans, le patron a passé une bonne partie de sa vie au milieu des voitures. « J’ai commencé à travailler dans un garage à 15 ans », rapporte-t-il. A partir des années 90, si sa passion pour la mécanique restait intacte, son métier lui laissait en revanche un goût de plus en plus amer. « Je bossais dans une grosse concession. On faisait parfois payer 200 euros pour une vidange… Quand tu sais ce que ça coûte en temps et en matériel, j’étais écœuré… On me demandait du rendement, et encore du rendement. Le rapport avec le client, il n’y en avait plus. Alors que moi, justement, l’une des choses qui me plait dans ce métier, c’est d’aider mes clients ! »
Mais avant toute chose, il faut bien sur bien s’équiper ! Vous pouvez investir dans un kit complet et durable de perceuse, ponceuse et scie qui vous permettra de réaliser une très large majorité des projets suivants. Vous pouvez sinon toujours vous rendre en fablab ou atelier si vous n’êtes pas sûr d’être un bricoleur, mais nous on croit en vous (On est pas le meilleur quand on le croit, mais quand on le sait).
×