Ces guides paraissent très beau, parés de tous ces morceaux d'aluminium anodisé et de ces boutons en laiton. Mais est-ce réellement ce dont vous avez besoin ? Pensez-vous réellement qu'un guide Incra fait de tôle pliée est plus fiable que le guide en fonte d'aluminium fourni avec votre banc de scie ? Désolé, mais cela fait partie de mes marottes. Fabriquez-vous plutôt un bon chariot de banc de scie et vous n'aurez pas besoin d'y songer à nouveau. Si vous coupez souvent à l'angle de 45°, réalisez un autre chariot à 45°.
Cet article est tiré du numéro 100 de L’âge de faire, partenaire de Basta !. Retrouvez sa présentation sur notre page partenaires. Dans le dernier numéro, les contributions de huit personnes engagées qui se sont livrées à un petit jeu de science-fiction, autour d’une question : « Ecole, économie, art, politique… à quoi pourrait ressembler l’avenir ? ». Pour voir le sommaire complet, c’est ici.
Refaire sa salle de bains ce n'est pas forcément prévoir de la plomberie. Qu'il s'agisse d'organisation, avec l'accrochage de sèches-serviettes et de miroirs, de décoration avec la pose d'un parquet ou encore l'installation d'une douche à l'italienne, la rénovation d'une pièce d'eau peut passer par bien des étapes que Système D vous aide à concevoir en amont et à passer sans encombres.

Les magasins de bricolage sont pleins de grosses scies à onglet radiales. Mais avant d'en acheter une, demandez-vous à quelle fréquence vous avez besoin de couper à l'onglet plus grand que le ferait une scie à onglet non radiale. Pour le peu de fois que vous avez à le faire, l'utilisation d'une scie circulaire sera sans doute plus légitime. Le mécanisme complexe d'une scie à onglet radiale les rend moins rigides. Ce qui signifie qu'une scie au budget aussi important peut ne pas produire de coupe aussi nette qu'une scie à onglet non radiale qui vous coûtera le tiers du prix.
Mais il faut bien l’avouer : question conception / optimisation d’espace, je sais faire, mais question bricolage, mon niveau technique est proche de zéro. Je scie, je visse, je colle, mais je n’ai pas forcément les bons outils, les bonnes techniques, et je m’agace souvent. Au final j’arrive toujours à être satisfaite, mais avouons-le, quand les outils sont entre mes mains, ça tient presque du miracle (Si, si ! c’est MOI qui ai fabriqué cette cuisine-dinette pour ma fille ! Question conception elle est au top ! Mais alors question méthode de construction, c’est pas toujours très orthodoxe !)
Avec ces quelques outils on peut transformer une simple palette en banc, table ou mobilier de jardin, parfait pour les beaux jours qui se profilent. Un petit coup de peinture ou de lasure et votre palette devient le salon de jardin tendance que tout le monde s’arrache. Et passé l’été, si vous voulez recycler ce banc, vous pouvez soit le rentrer à l’intérieur et le décorer avec quelques coussins ou bien le retourner, placer un voile géotextile et en faire une belle jardinière où vos plantes s’épanouiront pleinement.
Aujourd’hui, le DIY est aussi un marché, et même une industrie : magasins, livres, émissions de télévision et magazines de bricolage, jardinage, décoration, cuisine… à quoi il faut rajouter, ces dernières années, le succès de places de marché comme etsy.com, qui permet à ses utilisateurs de vendre les objets qu’ils ont fabriqué (et à certains d’en faire leur métier).
Vous serez surpris de découvrir que vous avez déjà quasiment tout chez vous. Mais vous découvrirez aussi quelques outils simples et peu coûteux que vous n’auriez jamais pensé à acheter, tout simplement parce que vous ne connaissiez pas leur utilité. Rapidement, Nathalie fait l’inventaire de sa caisse à outils, en détaillant pour chaque outil, son utilité : à quoi ça sert, et comment on s’en sert. Génial.

Avec les plans d'Hervé le menuisier, quelques planches, quelques coups de scie et de marteau, un peu de peinture... et le tour est joué ! Suivez toutes les étapes de fabrication dans la vidéo. Découpez les différentes parties du plan dans des planches de bois. Assemblez-les en suivant les instructions de la notice et peignez les planches en vous amusant avec un camaïeu de vert.

Alimentation Alternatives Beauté Bien-être Bonheur Bonnes adresses Bénévolat Cadeaux Carnet de voyages Conscience Conseils voyageurs DIY Défi Créa Développement personnel Ecologie Ecotourisme Féminité Initiatives du monde Interview Lectures Maison Matériel de voyage Mexicolombia Minimalisme Nature et conservation Noël Petits secrets du voyage Philosophie du voyage PVT Canada Recettes Road Trip Sisters on the Road Spiritualité Textile Upcycling Zéro Déchet Zéro toxique Énergie
A première vue, en entrant, cela ressemble à un garage tout à fait classique : des voitures au capot ouvert, montées sur des ponts, des odeurs d’huiles et d’essence, des mécanos travaillant sur ou sous les véhicules. Sauf que ces mécanos là sont en fait les clients de Thierry, qui passe d’une voiture à l’autre pour distiller ses conseils, tendre le bon outil, et donner un coup de main.
Mais avant toute chose, il faut bien sur bien s’équiper ! Vous pouvez investir dans un kit complet et durable de perceuse, ponceuse et scie qui vous permettra de réaliser une très large majorité des projets suivants. Vous pouvez sinon toujours vous rendre en fablab ou atelier si vous n’êtes pas sûr d’être un bricoleur, mais nous on croit en vous (On est pas le meilleur quand on le croit, mais quand on le sait).
×