J’ai été agréablement surprise de découvrir, par exemple, que l’OSB en faisait partie ! En effet, ce panneau de bois reconstitué, à base de bois déchiqueté en lamelles, est pressé et collé à base de cire et d’une résine ne dégageant pas de formaldéhyde. L’avantage, c’est son très faible coût, sa solidité, et son look “brut” qui, détourné de sa fonction première (généralement utilisé pour faire des caissons de coffrage), peut vraiment donner du style à votre intérieur !
Chez Dex, pas besoin de trainer vos outils ; vous pouvez les louer. Vous pourrez également vous procurer les fluides, huiles et certaines pièces sur place. Fini, les aller-retours au magasin de pièces d’auto en empruntant la voiture du voisin en plein cœur de projet. Nos employés se feront un plaisir de faire la recherche de produits pour vous et, dans la plupart des cas, elle sera livrée immédiatement, pendant que vous démontez la pièce à remplacer.
Vous imprimez les plans à la bonne dimension et avec une scie sauteuse, vous pourrez réaliser une belle découpe avec un très bon niveau de finition. En lieu et place du cuir, on vous propose d’utiliser soit de la toile de jute pour l’été, soit un tartan pour donner un aspect rétro. On ajoute des œillets aux différents trous dans le tissus pour le renforcer. On fini l’assemblage avec du cordage en lieu et place des chevilles en plastique.
Ses principaux concurrents ? Lockheed Martin et Boeing, dont il divise les coûts technologiques par 10, essentiellement en économisant sur les brevets et la propriété intellectuelle, en crowdsourçant la recherche et développement, tout en s’affranchissant de la bureaucratie, des commerciaux, communicants, bureaux, usines… la production des étant externalisée dans un TechShop du Colorado.
A 44 ans, le patron a passé une bonne partie de sa vie au milieu des voitures. « J’ai commencé à travailler dans un garage à 15 ans », rapporte-t-il. A partir des années 90, si sa passion pour la mécanique restait intacte, son métier lui laissait en revanche un goût de plus en plus amer. « Je bossais dans une grosse concession. On faisait parfois payer 200 euros pour une vidange… Quand tu sais ce que ça coûte en temps et en matériel, j’étais écœuré… On me demandait du rendement, et encore du rendement. Le rapport avec le client, il n’y en avait plus. Alors que moi, justement, l’une des choses qui me plait dans ce métier, c’est d’aider mes clients ! »
Vingt jeux et jouets qui feront la joie des enfants qui les utiliseront, et des grands qui les fabriqueront. Si un mode d’emploi n’est pas nécessaire aux enfants, le bricoleur peut avoir besoin d’informations pour l’exécution. Ce livre constitue le support technique indispensable pour fabriquer soi-même les jeux et jouets présentés, avec à chaque fois quelques conseils de réalisation, une feuille de débit et plusieurs plans soigneusement cotés avec une échelle claire. Une indication du niveau de difficulté accompagne chaque projet. Pour que ce livre soit utilisable par tous, il n’est fait référence à aucun outil ou machine en particulier, ce qui permet d’utiliser ceux qui sont à disposition, en toute liberté.
×